dimanche 20 février 2011

Géolocaliser avec Google Maps

Qui d'entre-nous n'a pas rencontré son ancêtre voyageur ? Qu'il soit maçon de la Creuse ou ramoneur savoyard, monté à Paris pour trouver du travail, où descendu à Marseille pour épouser sa belle.
Pour pouvoir suivre les pérégrinations de mes ancêtres voyageurs j'utilisais l'application GeneAtlas; très simple d'utilisation, il suffisait d'envoyer son Gedcom pour que cela soit traduit en points sur une carte.
Malheureusement, l'application est devenue payante.
Je n'ai pas trouvé à ce jour d'application pouvant remplacer aussi bien GeneAtlas, tout en étant gratuite.
Toutefois Google Maps est une alternative intéressante.
J'ai suivi le petit didacticiel du blog Family History  pour géolocaliser les lieux qui apparaissent dans ma généalogie.

Créer la carte

Google Maps - Création d'une carte personnelle
Connectez-vous à Google avec votre compte, allez sur Maps puis cliquez sur "Mes cartes". Vous pouvez créer votre carte, la nommer, saisir un descriptif et choisir de la rendre publique ou non.













Géolocaliser 
Utilisez le marqueur bleu, en haut à gauche de la carte, pour pointer le lieu sélectionné. Google Maps ouvre une petite fenêtre que vous pouvez renseigner à loisir. Pour ma part, je la nomme du nom du village et j'indique le nombre d'évènements, les dates extrêmes ainsi que les Sosa extrêmes.

Google Maps - Renseignement sur les lieux sélectionnés
Je suis allée un peu plus loin que ce qui est décrit dans l'article de Family History et j'ai envoyé cette carte vers Google Earth en cliquant sur le lien affiché en haut de la carte (à côté du flux RSS).
Si ce n'est déjà fait, je vous conseille de télécharger l'application des cartes anciennes Rumsey dans Google Earth pour vous approcher encore plus de la géographie que côtoyaient vos ancêtres.
Vous pouvez ainsi avoir un aperçu de la répartition géographique de votre généalogie entre 1790 et 1750 (date de la plus ancienne carte de France téléchargée via l'application Rumsey).

Vous pouvez enfin faire apparaître un parcours comme ci-dessous :

Parcours de Pierre SIMARD (1830 - 1885)

J'ai affiché le chemin parcouru par Pierre SIMARD, né à Penne d'Agenais en 1830 et décédé à Paris en 1885.

La route n'est affichée qu'à titre indicatif car :
- le chemin affiché par Google Earth suit les autoroutes ...
- ici j'ai choisi la ligne droite mais je ne sais pas exactement par quels chemins détournés Pierre SIMARD est arrivé à Paris.

Dommage que le Gedcom ne soit pas directement téléchargeable dans Google Maps et/ou Google Earth, ce deviendrait rapidement un outil indispensable à ma généalogie.

5 commentaires :

Je suis justement en train de bidouiller un truc pour transformer un gedcom en XML, puis en KML... Bon ok, j'y travaille 2h à chaque mort d'évêque, et je pars d'un gedcom Hérédis. Pas gagné gagné, mais peut-être que d'ici 2017 j'aurai une version bêta à faire blogotester !

@Mistike, effectivement je me souviens que tu avais parlé de ce projet. J'ai regardé mon agenda et je n'ai rien de prévu en 2017, donc je pourrai faire le bêta blogotest ;-)

Oui, ça fait un moment, mais c'est que les évêques ne meurent pas souvent, aussi !
En fait jusqu'à Noël je travaillais surtout sur la partie Google Earth. Depuis euh... rien. Reste la partie Gedcom vers XML vers KML !
Objectif : cette année :-)

Genearth fait un bon travail de transformation de gedcom en kml/kmz (je ne sais jamais lequel) pour être lu sur Google Earth. C'est gratuit et efficace.
GeneAtlas est maintenant créé à partir d'une liste éclair.

Et j'ai pas fini ce que je voulais dire : très intéressant l'idée d'une carte GMaps, car accessible de partout, sans autre logiciel. Par contre cela semble très manuel, donc très chronophage. Je me trompe ?

Publier un commentaire